Airbus A400M

Premiers "pas" de l'A400M le 24.02.2020

Finisage de notre A400M

Essai des turbines

François Bausch rencontre les pilotes et les soutiers militaires luxembourgeois à la base aérienne militaire de Melsbroek

 

 

En date du jeudi 27 juin 2019, François Bausch, ministre de la Défense, accompagné par le général Alain Duschène, chef d'état-major de l'armée, s'est rendu à la base aérienne militaire de Melsbroek en Belgique. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

 

 

Photos: ©EMA

À l'issue d'un briefing sur le 15 Wing de Transport aérien et la 20e escadrille de la composante Air de l'armée belge, François Bausch et sa délégation ont effectué une visite de la base et ont pu se rendre à bord d'un avion de transport C-130H.

Le ministre a également eu l'occasion de rencontrer les pilotes et les soutiers militaires luxembourgeois, qui sont intégrés dans la 20e escadrille du 15 Wing de Transport aérien. Cette dernière deviendra l'unité binationale belgo-luxembourgeoise exploitant l'avion de transport A400M.

Actuellement 4 pilotes et 3 soutiers sont affectés au 15 Wing de Transport aérien à Melsbroek.

L'avion de transport A400M

 

En date du 13 juin 2001, le Luxembourg et la Belgique ont signé un arrangement de coopération relatif à l'acquisition et à l'exploitation conjointe d'un avion de transport stratégique du type A400M. La Belgique et le Luxembourg se sont engagés à acquérir 8 avions de transport A400M, dont 7 pour la Belgique et 1 pour le Luxembourg.

Cette nouvelle capacité de transport stratégique pourra être engagée pour appuyer des opérations militaires, des missions de gestion de crises et d'aide humanitaire. La Belgique assurera la mise en œuvre, le soutien logistique, la formation conjointe des équipages, ainsi que les modifications futures de l'aéronef et des équipements de support.

Le Luxembourg fournira 3 équipages, ce qui équivaut à six pilotes (officiers) et six soutiers (sous-officiers). De plus, un officier luxembourgeois est intégré au sein de l'état-major opérationnel de la composante Air belge depuis 2017 afin de suivre l'implémentation du projet A400M.

L'assemblage de l’A400M luxembourgeois sera achevé en 2020 et l'avion sera opérationnel à partir de début 2021. La période entre l'assemblage final et l'opérationnalité servira au personnel de se familiariser avec cette nouvelle capacité et avec toutes les différentes procédures et spécificités y afférentes.

 

Communiqué par l'état-major de l’armée, le 27.06.2019

Visite d'une délégation Luxembourgeoise-belge à Séville dans le cadre du lancement de l'assemblage final de l'avion de transport A400M.

En date du 30 avril 2019 une délégation luxembourgeoise belge- s'est rendue à Séville en Espagne afin de visiter l'usine de montage d'Airbus dans le cadre du lancement de l'assemblage final de l'avion A400M

1

Historique de l'avion A400M

En date du 13 juin 2001, le Luxembourg et la Belgique signent un arrangement de coopération relatif à l’acquisition et à l’exploitation conjointe d’un avion de transport stratégique du type A400M. La Belgique et le Luxembourg s’engagent à acquérir 8 avions de transport du type A400M, dont 7 pour la Belgique et 1 pour le Luxembourg.

 

Cette nouvelle capacité de transport stratégique pourra être engagée pour appuyer des opérations militaires, des missions de gestion de crises et d’aide humanitaire. La Belgique assurera la mise en œuvre, le soutien logistique, la formation conjointe des équipages, ainsi que les modifications futures de l’aéronef et des équipements de support. Le Luxembourg fournira 3 équipages, ce qui équivaut à six pilotes (officiers) et six soutiers (sous-officiers). De plus, un officier luxembourgeois est intégré au sein de l’état-major opérationnel de la composante Air belge depuis 2017 afin de suivre l’implémentation du projet A400M.

 

Le 27 mai 2003, sept pays dont l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni, la Turquie, la Belgique et le Luxembourg s'engagent à commander un total de 174 aéronefs et l’OCCAr (Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement)     signe le contrat définitif.

 

En date du 21 mars 2005 la loi autorisant l’acquisition d’un avion de transport militaire A400M est voté à la Chambre de députés. Elle autorise le Gouvernement à acquérir, par l’intermédiaire de la Belgique, un avion de transport militaire A400M. Les dépenses occasionnées par l’acquisition ne peuvent dépasser le montant de cent vingt millions d’euros à prix constants aux conditions économiques de juin 2001. Cette loi est modifiée le 01 août 2018 pour y inclure les frais occasionnés par l’exploitation, le fonctionnement et le soutien en service de l’avion de transport militaire A400M.

 

La nouvelle loi stipule qu’à côté des frais d’acquisition, qui restent inchangés, les dépenses occasionnées par l’exploitation, le fonctionnement et le soutien en service de l’avion de transport militaire A400M sur une durée estimée de 35 ans, ne peuvent dépasser le montant de 420.000.000 euros  à prix constants aux conditions économiques d’octobre 2017.

 

L’assemblage de l’A400M luxembourgeois sera achevé en 2020 et l’avion sera opérationnel à partir de début 2021. La période entre l’assemblage final et l’opérationnalité servira au personnel de se familiariser avec cette nouvelle capacité et avec toutes les différentes procédures et spécificités y afférentes.

 

Les 8 avions sont destinés à être intégrés dans une unité binationale belgo- luxembourgeoise de transport aérien. Ceci permettra au Luxembourg de bénéficier des connaissances scientifiques et de l’expertise technique de la composante aérienne belge.

 

De même une gestion optimale des ressources militaires en termes de personnel et de matériel sera assurée.

  OCCAr est une agence intergouvernementale dont le but est la gestion de programmes d’équipement de défense, créée le 12 novembre 1996 par la France, l’Allemagne, l’Italie, et le Royaume-Uni rejoints en 2003 et 2005 par la Belgique et l’Espagne. La Finlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède et la Turquie participent à des programmes de l’OCCAr, sans être membres de l’organisation.

1

Impressions de la visite chez Airbus à Séville

Comparaison avec les anciens transporteurs de l'Otan

L’A400M est un avion de transport quadrimoteur destiné à réaliser l’aéro-transport de troupes et de matériels.

 

L’A400M dispose à la fois d’une forte vitesse de croisière à haute altitude pour assurer ses missions logistiques rapidement et à grande distance, et d’une capacité à utiliser des terrains sommaires une fois sur théâtre d’opération.

Sécifications de l'A400M

Constructeur:                     Airbus Military

Année de construction:    2009

 

 

Dimensions cargaison:     Longueur : 17,71 m

Longueur hayon:               5,40 m

Largeur:                              4,00 m

Hauteur:                              3,85 m

 

 

Moteur, marque:             Europrop International (EPI)

Type:                                TP 400 turboprops

Puissance:                       11.000 ch Nombre : 4

 

Equipage:                         2 pilotes + 1/2 loadmaster

 

Dimensions:                     Longueur : 45,10 m

                                           Hauteur : 14,70 m

                                          Envergure : 42,40 m

Poids à vide:                        69.000 kg

 

Poids maximum:                  141.000 kg

 

 

Rayon d'action à vide:           8.800 km

 

Rayon d'action avec une

charge de 20 tonnes:             6.400 km

 

Vitesse de croisière:                 780 km/h

 

Plafond de croisière:               8.800 m

 

Plafond maximum:                   11.000 m

Chargement:                37 tonnes / 356 m3

 

                            120 sièges ou  9 pallettes avec
                            57 passagers ou
                            66 civières

La composante aérienne de l’Armée luxembourgeoise

 

 

Suite à la décision d’acquérir un avion de transport, la création d’une composante aérienne au sein de l'Armée est devenue une nécessité. Ce besoin a été formalisé dans le cadre de la loi sur la réorganisation de l’Armée de décembre 2007. La loi prévoit de compléter le tableau sur l’organisation militaire par l’introduction d’une composante aérienne.

 

En février 2012, le premier pilote de l’Armée luxembourgeoise commence à Melsbroek. Depuis 2013 les pilotes luxembourgeois, affectés au 15 Wing de Transport aérien, ont débuté leur participation à des missions de transport. Ces missions sont effectuées sur des avions belges du type C-130H.

 

Fin 2019 un pilote militaire luxembourgeois débutera sa conversion sur avion A400M.

 

Le 1 septembre 2017 le premier sous-officier a été choisi pour suivre la formation théorique de soutier.

 

Actuellement 4 pilotes et 3 soutiers sont affectés au 15 Wing de Transport aérien à Melsbroek. De plus, un officier luxembourgeois est intégré au sein de l’état-major opérationnel de la composante Air belge depuis 2017 afin de suivre l’implémentation du projet A400M.

Article de l'AMAM , le  30.04.2019.