La flotte multinationale MMF a reçu son quatrième A330 MRTT

 

2 avril 2021  par Marie-Madeleine Courtial, défense belge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un quatrième A330 MRTT a été réceptionné pour la flotte MMF (crédit-photo MMU)

La flotte multinationale MMF a reçu son quatrième A330 MRTT.

Après un vol de deux heures depuis Getafe en Espagne, l’A330 MRTT, immatriculé T-057, a atterri hier à Eindhoven au Pays-Bas. Il s’agit du quatrième appareil de la flotte multinationale d’avions ravitailleurs de l’OTAN (MMF) sur les neufs qu’elle comptera à terme. Les trois autres appareils ont été livrés en juin, août et novembre 2020. Selon la NSPA, l’agence de soutien et d’achats de l’OTAN, les trois prochains appareils sont actuellement en production à Getafe et seront livrés le dernier trimestre de cette année et en 2022. La dernière livraison aura lieu en 2024.

Les deux premiers A330 MRTT sont utilisés pour la formation du personnel et seront déployés progressivement dans les prochains mois pour des missions opérationnelles. Le troisième, basé à Cologne, a terminé d’être configuré en mode MEDEVAC. L’accent est mis aussi sur la formation et sa certification. Il devrait disponible pour ses utilisateurs au début de l’été.

La capacité opérationnelle initiale (IOC) de l’unité est prévue pour le troisième trimestre 2021 et sa capacité opérationnelle finale (FOC) pour l’été 2023.

Six pays européens participent au programme MMF: Allemagne (5.500 heures de vol), Pays-Bas (2.000 heures de vol), Luxembourg (1.200 heures de vol), Belgique (1.000 heures de vol), Norvège et République de Tchèque (100 heures de vol).

L'A330 MRTT s’est posé pour la première fois en Belgique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En début de semaine, l’aéroport de Melsbroek a accueilli pour la première fois le tout nouvel A330 MRTT, immatriculé T-054, sur son tarmac. Il s’agit du deuxième appareil, qui a été livré mi-août au pool d’avions ravitailleurs de l’OTAN composé de pays européens. « L’unité sera désormais un visiteur régulier puisqu’elle sera chargée par l’EATC (European Air Transport Command) d’exécuter nos transports de passagAers militaires et évacuations médicales », a expliqué le 15 Wing. En effet, l’EATC a la charge de coordonner son déploiement ainsi que la répartition des coûts d’entretien et de personnel, chaque pays ayant investi dans un nombre d’heures de vol.

Le programme Multinational Multi Role Tanker (MMF) a reçu trois appareils sur les neufs commandés. Deux sont stationnés à Eindhoven aux Pays-Bas et le dernier à Cologne en Allemagne. Le troisième a été livré mi-novembre 2020. Il s’agit de la version MEDEVAC. La dernière livraison est programmée pour 2024. Six des huit A330 MRTT seront stationnés à la base d’Eindhoven. Les trois autres seront basés à Cologne.

La capacité opérationnelle initiale (IOC) de l’unité est prévue pour le troisième trimestre 2021 et sa capacité opérationnelle finale (FOC) pour l’été 2023.

Six pays européens participent au programme MMF: Allemagne (5.500 heures de vol), Pays-Bas (2.000 heures de vol), Luxembourg (1.200 heures de vol), Belgique (1.000 heures de vol), Norvège et République de Tchèque (100 heures de vol).

 

L’A400M belge a effectué sa première mission avec un équipage belgo-luxembourgeois

Pour sa première mission, l’A400M a apporté assistance au détachement belge en Jordanie

)

L’A400M belge a effectué sa première mission avec un équipage belgo-luxembourgeois.

Arrivé il y a un peu d’une semaine à Melsbroek, l’A400M belge, immatriculé CT-03, a déjà été sollicité pour une mission. Le 15 Wing a porté assistance au détachement belge de l’opération Desert Falcon en Jordanie. Il lui a livré les moteurs nécessaires afin de réparer les F-16, immobilisés, suite à l’incident technique. Il a par la même occasion ramené les moteurs en panne afin de les réparer en Belgique. Il s’agit de la première mission opérationnelle pour l’A400M belge six mois après l’arrivée de l’A400M luxembourgeois. Pour cette mission, l’équipage était composé de militaires belges et luxembourgeois. Elle s’est effectuée sous le commandement de l’European Air Transport Command (EATC).

L’unité binationale Belgique – Luxembourg A400M (BNU A400M) gèrera à terme une flotte de huit appareils, dont 7 belges. Elle compte actuellement trois appareils, deux belges et un luxembourgeois. Un quatrième doit arriver d’ici la fin de l’année.

 À partir de la fin de 2021 avec le retrait des derniers C-130, les A400M seront les seuls appareils de transport tactique à disposition de la Belgique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Marie-Madeleine Courtial, Défense belge

 

 

 

Crédit photo: 15 Wing